Aller au contenuAller au menuAller à la rechercheAller à la page d'actualités

Pôle de Recherche et d'Enseignement en Médecine Mitochondriale


Navigation principale

    Recherche

    Fil d'ariane

    Projet basse vision

    Projet basse vision

    • Partager la page sur les réseaux sociaux
    • Envoyer cette page par mail

      Envoyer par mail


      Séparés par des virgules
    • Imprimer cette page

    La basse vision

     Présentation de la Basse Vision 

    La Basse vision atteint plus de 6% de la population en France (plus de 3 millions de personnes) dont 120 000 en cécité légale.

    Les notions de basse vision, malvoyance et cécité sont inconnues du grand public en termes d’impact sur la qualité de vie et d’autonomie et de leur représentation handicapante.

    Le territoire ligérien présente des acteurs couvrant l’intégralité de la prise en charge (à tous les âges de la vie), du patient atteint de pathologies de la vision : recherche fondamentale, diagnostic, traitement, rééducation/réadaptation et accompagnement sociétal, y compris professionnel.

     

    Le projet Basse Vision

    Le projet Basse Vision, lauréat de l’appel à projets CLES de la Région Pays de Loire, regroupe les représentants des entités impliquées dans l’accompagnement de la basse vision dans la région Pays de la Loire :

    • L’équipe PREMMi de l’UMR MITOVASC  (Université d’Angers - CNRS 6015-Inserm 1083) pour la recherche sur les mécanismes et les causes des maladies de basse vision
    • Le CHU Angers https://www.chu-angers.fr/  pour la recherche,  le diagnostic, et la prise en charge des patients atteints de basse vision

    Le projet  s’appuie sur l’expérience clinique d’ophtalmologistes du CHU Angers et du CRBV avec son équipe pluridisciplinaire ainsi que sur Terre des Sciences pour leur savoir-faire en médiation et culture scientifique.

    Visant à créer des outils de communication et de médiation scientifique autour de la représentation de la basse vision et du savoir-faire ligérien, le projet comportera différents volets :

    • sensibilisation active du grand public;
    • culture scientifique  avec des animations d’ateliers lors d’événements grand public;
    • information auprès du personnel et internes en ophtalmologie, de professionnels de Santé et des familles et aidants des patients.  

     

     

    Un projet de :